Localisation Nandrin

Type de réalisation Projets Privés

Attraper le paysage

Mélanie:
“Je me suis prêtée à l’exercice et j’ai tenté de mettre des mots sur certaines choses dont je rêve lorsque je pense à ma future maison. 
Il me suffit de fermer les yeux pour m’imaginer… 
… dans la cuisine un dimanche après-midi, Clara étudie tout près de moi, je lui prépare des crêpes et j’aperçois Julien dans le jardin, une bêche à la main ou cueillant les premières framboises de la saison… 
… dans le divan, un jour d’hiver, il fait très froid dehors, et je suis confortablement installée tout près du feu, sirotant un bon verre de vin, je refais le monde avec Julien, vue sur le jardin tout blanc, recouvert de neige… 
… toujours dans la même configuration, dans le divan un jour d’hiver, nous sommes tous les trois blottis au coin du feu en train de regarder un film… 
…dans la cuisine, un chaud matin d’été, il fait magnifique, je peux entendre les oiseaux chanter et j’ai envie de déjeuner au soleil sur la terrasse… Il n’y a qu’une fenêtre à ouvrir et quelques pas à faire pour préparer une belle table remplie de bonnes choses…
…dans la pièce de vie, je cuisine, Julien nous sert l’apéro, il lit son journal près de moi, Clara regarde la télé et je profite tant de mon mari que de ma fille… On peut être tous les trois ensembles au même endroit, faire des choses différentes mais toujours se voir…
…dans le jardin, il fait chaud, on a mangé dehors, seuls ou avec des amis, il est très tard, et on profite de notre fin de soirée dans un fauteuil sur la terrasse, tout en apercevant Clara à l’intérieur, endormie dans le divan.”


Julien:
“J’imagine ma maison comme un théâtre, à rideaux fermés! Je ne veux pas que les gens puissent nous voir de l’extérieur, seule la façade est apparente. Je veux arriver chez moi, admirer les lavandes à l’avant, la façade en pierres du pays, et une fois la porte fermée, passer le hall, arriver sur la scène c.-à-d. le séjour, là où tout se passe. Un grand espace très lumineux avec une vue imprenable sur la nature, comme si la terrasse et le jardin étaient un prolongement du séjour.
J’aime que tout soit ouvert, que tout communique, parce que quand par exemple je regarde un match de foot, ça me fait plaisir de voir Mélanie cuisiner et Clara jouer.
Pour ce qui est des caves, j’imagine une cave en-dessous du garage où je pourrais entreposer mes vins. J’y mettrais un tonneau pour m’assoir et déguster un verre de vin seul ou avec des amis, le tout en admirant mes bouteilles rangées tout autour de moi. 
A l’étage, ce que je vois c’est comme un couloir d’hôtel où on ne fait que passer, où chacun rentre dans sa chambre, un lieu calme, pour se reposer, se détendre, le tout toujours avec une vue sur la nature.